Conseiller en vente

Crise économique, baisse des profits, panique financière, redressement budgétaire sont souvent des situations réelles et alarmantes pour les entreprises. Le département qui en subit le stress est très souvent celui des ventes ! Toutefois, sans vente, les entreprises ne peuvent continuer d’exister.

On comprend alors que les vendeurs constituent l’élément essentiel au fonctionnement et à la pérennité de l’entreprise. Ils sont d’autant plus les générateurs de revenus et les responsables du développement de marché. D’ailleurs, les tendances récentes désignent l’Art de la vente comme l’emploi de techniques diversifiées de vente et la Force de vente comme l’une des composantes majeures d’une équipe commerciale.

Le client étant au centre des activités de l’entreprise, les fonctions du vendeur deviennent de plus en plus complexes. Chaque tâche représente un défi perpétuel : solliciter de nouveaux clients, obtenir leur confiance, s’assurer de présenter une offre qui correspond à leurs besoins, répondre à leurs interrogations et à leurs craintes, les convaincre de passer à l’action, les fidéliser, etc. « Acceptez les défis, ils vous permettront de sentir l’excitation de la victoire », a affirmé Général Patton.


Le succès d’un vendeur est contagieux. Il a un effet direct sur toute l’organisation. Enthousiaste, optimiste, combatif, autonome, innovateur, persévérant, tenace, poli, résistant à l’échec, sont des caractéristiques communes aux vendeurs performants. Ce n’est pas tout ! Ceux-ci doivent également bien connaître le marché et être capables d’écoute pour apporter la meilleure solution et assurer une bonne gestion de la relation client, et cela, de longue durée.

Les as de la vente ne sont jamais en attente d’un emploi. Les débouchés sont multiples en raison du taux de roulement. De nombreux étudiants occupent en effet un emploi à temps partiel dans cette profession et le quittent à la fin de leurs études, tandis que d’autres en font leur choix de carrière. De nombreux programmes professionnels sont offerts et représentent un atout important dans ce domaine pour les personnes désirant se perfectionner ou gravir les échelons : vente-conseil, vente de voyages, vente de pièces automobiles, représentation, etc.

La rentabilité de toute entreprise carbure sans aucun doute sur l’effort générer par le département de vente et plus précisément de ses vendeurs. L’épreuve fatigue, l’aventure stimule ! Bonne vente !

Pour devenir conseiller en vente, il est nécessaire d’avoir obtenu un diplôme d’études professionnelles (DEP) en Vente-conseil, au Centre de formation professionnelle Paul-Émile-Dufresne.