Marc-André Magnan, élève en Soudage-montage

Les diplômés du Centre de formation en métallurgie de Laval sont professionnels et maîtrisent parfaitement l’environnement technique spécialisé dans lequel ils évoluent.Marc-André Magnan, élève du programme de Soudage-montage au Centre de formation en métallurgie de Laval, est heureux d’avoir enfin découvert sa passion pour le domaine de la métallurgie.

Effectivement, son choix de carrière n’a pas toujours été évident ! Après avoir complété son secondaire, Marc-André Magnan s’est inscrit au cégep en sciences humaines. Appréciant davantage la pratique aux concepts théoriques, Marc-André a rapidement réalisé que les sciences humaines n’étaient pas un choix adapté à ses besoins. Il a donc considéré le diplôme d’études professionnelles (DEP) comme étant la meilleure option. Les discussions avec ses proches ont permis de confirmer son choix.

Comme la matière est associée directement au domaine de la métallurgie, Marc-André dit avoir plus de facilité à se concentrer : « Je suis quelqu’un de manuel, qui aime la pratique. C’est important pour moi que la matière soit en lien avec ce que je veux faire », a-t-il affirmé. Selon lui, les enseignants sont aussi très aidants et attentifs aux besoins de leurs élèves. « Ils sont à l’écoute de nos préoccupations et de nos aspirations. Ils sont expérimentés et ils nous donnent de bons conseils », a-t-il précisé.

Depuis son arrivée au Centre de formation en métallurgie de Laval en août 2011, Marc-André avoue ne pas avoir vu le temps passer. Il affirme que c’est probablement parce qu’il aime ce qu’il fait ! « Ça passe vraiment vite. Je n’ai pas l’impression d’être à l’école », a avoué le jeune homme. Marc-André rappelle qu’il faut aimer le travail manuel et qu’il ne faut pas avoir peur de se salir pour exercer les métiers reliés à la métallurgie. De plus, ces derniers exigent patience, minutie et précision.

Marc-André Magnan est un jeune homme passionné et motivé par le programme dans lequel il étudie. Il a très hâte d’intégrer le marché du travail, que ce soit dans une usine, une industrie ou un garage pour y effectuer le métier de ses rêves ! La Commission scolaire de Laval est fière de pouvoir compter au sein de ses élèves des jeunes comme Marc-André Magnan. Merci Marc-André !

Articles de cette section