L’ouverture de terrain par nos pros en Constuction d’aménagements paysagers

La planification permet de gagner du temps, de l’argent et des efforts tout en facilitant la réussite d’un projet. La préparation des travaux printaniers ne fait pas exception à cette règle ! Ainsi, plusieurs exercices peuvent être réalisés avant l’ouverture d’un terrain comme la participation à des conférences horticoles et à des expositions ainsi que la consultation de périodiques et de livres de référence. À la suite de ces exercices, les travaux projetés pour la belle saison seront plus faciles à établir et à répartir selon une chronologie prédéterminée.

Avant d’entreprendre tout projet, il est essentiel de vérifier l’état de nos outils de travail. S’ils sont endommagés, il s’avère nécessaire de les réparer et de les entretenir, ou encore, de procéder à certains achats. Dès l’apparition des premiers signes printaniers, il est essentiel de faire le tour de son terrain à la recherche de séquelles hivernales laissées sur vos haies, arbustes et arbres ornementaux, ainsi que sur les différentes structures extérieures (terrasse, pergola, clôture, muret, dallage, etc.).

En avril, il est maintenant temps d’enlever les protections hivernales et de vérifier les sellettes et les tuteurs des arbres ainsi que les supports des plantes grimpantes. Selon les températures, vous pouvez appliquer de l’huile de dormance sur les végétaux sélectionnés pour les protéger contre les insectes et les maladies. Bien sûr, il faut toujours respecter les recommandations et les instructions avant d’utiliser ce produit ! Les plates-bandes peuvent être nettoyées aussitôt le sol dégelé et égoutté. C’est d’ailleurs à ce moment que vous pourrez commencer les travaux du sol afin d’en modifier la structure, de le faire aérer et de donner un coup de pouce aux micro-organismes qui travaillent pour nous durant la saison végétative. Le bêchage, le sarclage, le binage, l’ajout de terreau et de compost, le découpage des plates-bandes et le paillage figureront parmi les travaux à réaliser au printemps.

Avant d’entreprendre l’entretien de votre pelouse, assurez-vous qu’elle est bien asséchée ! Autrement, vous risquez de lui faire plus de tort que de bien. Enlevez les géotextiles et les résidus des déglaçages et passez un rouleau sur la surface si celle-ci est bosselée.

Sachez que tout travail pouvant être réalisé à l’automne vous permet de profiter davantage du printemps pour découvrir la renaissance de vos plantes à la sortie de l’hiver. Profitez du bon temps et des premiers rayons du soleil du printemps avec vos plantes.

Bonne saison horticole !

Les experts en Construction d’aménagements paysagers
du Centre de formation horticole de Laval

Articles de cette section