Édith Paluck, diplômée en Pâtisserie et en Lancement d’une entreprise

Édith Paluck, âgée de seulement 25 ans, est déjà propriétaire de la petite pâtisserie Folies pâtissières, située à Laval Ouest. Originaire de Laval, elle a étudié à l’École d’éducation internationale de Laval en concentration sciences pour ensuite bifurquer en arts au cégep. Elle a terminé ses études collégiales dans ce domaine, malgré le fait qu’elle savait que ce n’était pas ce qu’elle voulait faire plus tard. C’est en discutant avec un ami qui était dans la même situation qu’elle que l’idée de la pâtisserie a surgi. « J’ai toujours eu une passion pour ça, mais je n’ai jamais pensé que je pourrais en faire un métier ! »

Édith a toujours eu une passion pour les arts, elle a un côté créatif très développé. Elle a aussi de la facilité pour les sciences, mais elle mentionne que malgré ses compétences, elle n’a jamais aimé ça ! « Tout ce qui est créatif, c’est plus mon domaine ! » Passionnée par les recettes et les desserts, elle soutient avoir grande-ment apprécié la formation professionnelle offerte en pâtisserie à l’École hôtelière de Laval. Elle affirme que cela a été très formateur et que cela lui a permis d’acquérir des compétences dans les relations interpersonnelles, car elle a étudié et collaboré avec des personnes de tous les âges et avec différentes personnalités. Elle a compris qu’on n’apprenait pas tous de la même façon. Ceci lui sera utile, en tant que gestionnaire, car elle aura probablement à gérer des employés plus âgés qu’elle et tous différents les uns des autres.

Suite à sa formation, Édith a oeuvré sur le marché du travail pendant 4 ans dans le but d’acquérir de l’expérience. Elle a pu exercer son métier de pâtissière dans plu-sieurs domaines, dont un club de golf qui est une organisation saisonnière. Elle a ensuite travaillé dans une salle de réception, ce qui lui a permis de travailler son sens de l’organisation, car plus d’une centaine de clients étaient présents chaque soir. Finalement, elle a découvert le milieu qui lui convenait le plus, soit les petites pâtisseries de quartier où elle avait pour tâche de gérer la production, les commandes et les employés.

Après la fermeture d’une pâtisserie où elle travaillait, elle a saisi l’opportunité de prendre part à diverses formations et a pu bénéficier d’une mesure qui permet aux gens en recherche d’emploi de se lancer en affaires. Elle a également entre-pris le programme Lancement d’une entreprise offert au Centre de formation professionnelle Paul-Émile-Dufresne. Édith affirme que ce cours lui a permis de bien se préparer et d’élaborer son plan d’affaires de façon explicite. Elle a finalement ouvert son commerce, avec l’aide et le soutien de son père, le 13 décembre dernier. L’ouverture a été une réussite totale !

Aujourd’hui propriétaire, elle se sert de ses expériences pour offrir un service et des produits de qualité à ses clients. Elle utilise uniquement des ingrédients naturels et elle en prône l’utilisation. Elle tente de conscientiser les gens à payer pour des pâtisseries de qualité plutôt que d’encourager la marchandise faite essentiellement de produits chimiques et fabriquée en grosse quantité.
Édith Paluck est sans aucun doute une passionnée de la pâtisserie. Elle est un modèle de persévérance et elle est la preuve qu’il est possible de faire de notre passion une profession. Elle est une femme d’affaires dévouée et travaillante. De plus, elle n’hésite pas à suivre ses valeurs et ainsi conscientiser sa clientèle. Je vous encourage à aller goûter ces succulentes pâtisseries !

Par Jenny Isabelle Dubé, stagiaire

Articles de cette section